Vers l’innovation architecturale !

07.02.2017  R&D

L’Atelier Tom Sheehan & Partenaires s’emploie pleinement à proposer des solutions architecturales contemporaines qui anticipent les enjeux de demain. Dans un monde en pleine transformation (environnementale, économique, sociale, démographique, éthique, etc.), l’environnement bâti s’avère être un domaine critique soumis à de nombreuses mutations. Adaptabilité et flexibilité sont devenues les maîtres mots de la conception pour suivre cette société en roue libre.

L’agence place ainsi l’innovation au centre de ses projets, et ce à toutes les échelles, du bâtiment au territoire, à toutes les étapes de la construction et pour tous les acteurs. Tous les champs de la recherche architecturale sont abordés : analyse formelle, histoire et sociologie, anthropologie, management de projet, économie, modélisation, construction, ambiances, mobilité, infrastructures,transports, etc. Au-delà des réflexions théoriques, il s’agit pour l’Atelier de pratiquer la recherche expérimentale avec des réalisations construites suivies, analysées et médiatisées après construction et occupation par leurs usagers.

Nos équipes débâtent systématiquement des innovations susceptibles d’alimenter voir transcender un projet. Les idées sont répertoriées et hiérarchisées pour servir une base de données commune. Nous construisons en parallèle un réseau d’acteurs qui partage notre goût pour l’invention. De manière récursive, les efforts d’investigation entrepris impulsent les suivants et font de l’agence et ses partenaires des moteurs pour l’innovation architecturale.

Commentaires fermés sur Vers l’innovation architecturale !

The chicken or the egg ?

30.01.2015  Projets / R&D

The first towers where means of observation and defense. They became coveted symbols of power and prowess. Skyscraper defined corporations, cities and civilizations.   They defined property values and created new urban economies. Beyond the vertical glory was the need for density. Towers are henceforth part of our enduring urban landscape. Was the first Otis elevator invented out of need or a pure desire to rise ever higher?

When we were asked in January 2007 to think about the design of the D2 tower, we experienced two feelings that might at first appear contradictory: necessity and desire. A tower is the culmination of technical challenges that are spurred onward by the will to invent. The tower is to the Architect what a space mission is to the rocket engineer: a complex challenge of innovation that requires a multi-talented team. In our case, there was scarcely a site to build on. Driving around the circular ring road of La Défense one was liable to miss the promised parcel. It was difficult to imagine how a 54 000 m2 tower could sit on a plot of land roughly 3 000 m2.And to make it more difficult – the district authorities demanded that the D2’s base be as transparent and permeable as possible. Further, we were required to visually and physically mend the historical breach between the higher pedestrian esplanade and the busy ring road that disconnected La Défense from its neighboring communities. This constraint implied a ground floor as free and open as possible – allowing easy pedestrian movement to and from the esplanade. However, towers require a certain number of facilities within their bases, including; lobbies, security post, stairs, elevators, etc.

The puzzle was solved by two innovative ideas. The first was the use of “twin” lifts (two lifts that share a single shaft resulting in a smaller, more slender core). This is made possible by a fantastic technology of programmed destinations, which shortens waiting times. The second idea was to push the structure of the building to the exterior. This exoskeleton had the advantage of reducing the size of the structure and limiting the number of internal columns. With compact vertical cores and a delicate external structure – the pedestrian is invited to stroll through the building beneath a monumental arcade.

Having met the challenges of the ground level, the team developed 36 high-quality floors above the transparent base making it a tower worthy of its stature. The various landings took advantage of the aforementioned innovations permitting sweeping open spaces – both flexible and confortable.

Finally – we could not ignore the great and historical function of all towers in general – that is the ability to survey the scene below and beyond from it’s summit. This unique opportunity reserved for towers inspired the D2’s “Garden in the Clouds”, an unexpected landscape 171m above the city. It is coiffed by the structure’s exoskeleton that forms the emblematic crowing dome of the tower and makes it the skyscraper to remember in Paris.

Tom Sheehan, Architect

Commentaires fermés sur The chicken or the egg ?

« Le stade avait besoin d’être rénové »

03.09.2014  R&D

Questions posées par Sébastien Chabas pour Batiactu à Tom Sheehan, architecte, pilote du projet de rénovation du Parc des Princes, le 2 septembre 2014.

 

Batiactu : Quelle a été la volonté du club pour rénover l’enceinte du Parc des Princes ?


Tom Sheehan : Améliorer l’expérience du match pour tous. Le public comme les joueurs ont évolué dans un stade mythique qui, pendant plus de 40 ans, a porté l’identité du Club. Le stade avait besoin d’être rénové. Aucun travaux importants n’avaient jusqu’alors été faits au Parc. L’ambition du Club est d’amener son équipe au plus haut niveau du football européen. Le Parc est un instrument qui incarne cette ambition. Notre projet a pour but de mettre en valeur et embellir le caractère historique du Parc des Princes tout en créant de nouveaux espaces et nouvelles expériences au plus proche du sport d’aujourd’hui. Le lien entre la Ville de Paris et le Paris-Saint-Germain est au cœur du projet, l’évocation des monuments parisiens et ses acteurs sont au centre du projet.

 

Batiactu : Quelles ont été les exigences du maître d’ouvrage ?

Tom Sheehan : Le défi principal a été le temps. Le programme dans son entier se déroule sur plusieurs années à un rythme extrêmement intense. Il n’y a pas de place pour le doute ni l’erreur. Nous avons la chance d’être entourés d’excellents partenaires, designers, ingénieurs et consultants. Le plus important est l’implication et la réactivité de notre maître d’ouvrage dans les décisions importantes. La qualité d’un projet se mesure par la qualité de son Maître d’Ouvrage. Le Club le démontre bien. En plaçant la barre très haut et avec les défis multiples et complexes du projet, sa réactivité et son implication sont remarquables pour mener à bien ce projet.

 

Batiactu : Quelle a été votre principale mission ?

Tom Sheehan : Notre mission consiste à repenser les espaces afin d’accroitre la capacité des places à prestation, les espaces joueurs et personnel, medias, PMR et opérateurs. En 40 ans de services, le stade s’était rempli de toutes sortes de choses. Chaque mètre carré de l’enceinte était utilisé. Il nous a fallu trouver 10.000 m² sans construire de surface supplémentaire. Nous avons par ailleurs travaillé sur l’aspect général de la rénovation de ce bâtiment historique. Cela sera visible lorsque les touches finales seront apportées dans quelques mois.

 

Batiactu : Enfin, avez-vous eu une discussion avec Roger Taillibert, concepteur et architecte de l’enceinte inaugurée en 1972 ?

Tom Sheehan : M. Taillibert, en tant qu’auteur du Stade, a eu les premiers et derniers mots concernant le projet de rénovation. Notre travail a été revu par ses équipes et la Ville l’a consulté pour ses bons conseils. Une proposition pour une future extension du Parc lui a été commandée et il me semble qu’elle sera prochainement dévoilée.

Commentaires fermés sur « Le stade avait besoin d’être rénové »

Les dessous de Paris… avec Tom Sheehan & Co

01.09.2014  Non classe / R&D

En janvier dernier, nous avons été approchés pour que Tom Sheehan participe à un reportage sur Paris dans lequel il a été invité à parler de la D2. Le reportage en question est maintenant réalisé et sera diffusé sur France 5, ce vendredi 29 août, à 20h40, dans une emission qui s’appelle Les Dessous de Paris :

http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-35-2014/articles/p-20797-Les-Dessous-de-Paris.htm

NB : L’émission sera rediffusée :

–  jeudi 18 septembre 15h40

 

Commentaires fermés sur Les dessous de Paris… avec Tom Sheehan & Co